leo
J'ai ouïe dire que la France est pessimiste. Qu'à cela ne tienne ! Ne nous laissons pas abattre et trouvons un moyen intelligent de nous divertir.

 
Pour ce faire, je vais encore une fois me dévouer et donner de ma personne. Mais mais mais la nouvelle année m'ayant poussée à prendre des résolutions (vous me direz si elles sont bonnes ou non) j'ai décidé de varier les plaisirs en m'inspirant de grands trublions (voir ici : http://grumeautique.blogspot.com/search/label/Grumeaubouffetou ) en attaquant la GADAC ou autrement dit la Grande Aventure de Diversification des Activités Culturelles (et vous voyez qu'en deux lignes j'interpelle votre curiosité naturelle et vous renvoie vers un blog fort sympathique qui vous permettra de vous gausser les jours de pessimisme. Mais revenons Z'à nos moutons.)
 
Je disais dons que j'avais pris des résolutions. En effet, j'ai longuement réfléchis en me bâfrant pendant les fêtes et je suis arrivée à deux conclusions :
1/ je vais certainement devoir me mettre au régime en 2011 ;
2/ je ne fais pas QUE voir des concerts et écouter des musiciens sympathiques et ce serait dommage de vous faire rater ces autres grands moments culturels. D'où la GADAC. CQFD.
 
J'ai terminé dernièrement, un petit livre tout à fait hors du commun. Je dis petit parce que s'il dépasse les 30 pages, c'est que j'ai inclus dans mon décompte la page de garde et la quatrième de couverture. Pour les lecteurs assidus, ça se fait sur une jambe, pour les moins assidus, sur les deux, et pour les allergiques à la lecture, c'est le moment de commencer, 30 pages c'est pas non plus le lac Clément à boire, faut pas pousser Mémé dans le varech non plus.
 
Donc ce livre, écrit par Stéphane HESSEL, s'intitule INDIGNEZ-VOUS. L'auteur de 93 ans nous fait part de sa vision du monde. C'est bien entendu très subjectif sans pour autant être vindicatif. Cet ouvrage a le mérite de nous interpeller, le tout dans un style accessible à tout le monde, dynamique et intelligent. Il ne s'agit pas pour l'auteur de nous endoctriner mais au contraire de nous pousser à réfléchir, à devenir non plus des spectateurs contemplatifs de notre société, mais des acteurs enclins à la faire changer. C'est publié aux éditions Indigènes, ça coûte 3€. C'est un essai, et franchement ça mériterait d'être transformé (référence sportive racoleuse tout à fait volontaire et assumée).
 
Dignement vôtre.